Ski de RandoVoyages

Les Rocheuses Canadiennes

Le Canada, un pays de convoitise pour les amoureux de nature et de grands espaces.

Enfin, j'y suis allée !!! Le 23 avril 2013 décollage de Genève à destination de Calgary. Roulons encore 90 Km plus à l'ouest et nous voilà arriver à Canmore, camp de base pour 11 jours. Une ville plus que tranquille, porte d'entrée des Rocheuses Canadiennes, elle est située à 30' de Banff dans le parc national du même nom.

Nous sommes trois, Carine, Pierre-Benoit dit PB et moi-même.

Le temps est au printemps froid, à tendance hivernal. Autrement dit les fonds de vallées sont secs et dépourvus de neige. Très vite en prenant de l'altitude, le ciel nuageux se densifie et tombent d'éparses chutes de neige.

Nous allons à la rencontre d'une jeune femme passionnée de loups et qui s'occupe à plein temps de quelques specimens, quitte à manger et dormir avec eux. Oui, nous pensons qu'elle est célibataire … Les loups sont assez fascinants. Son site internet: http://yamnuskawolfdogsanctuary.com/

Nous rencontrons facilement au cours de nos déplacements des "mountains goats", des biches et autres. Mais pas d'ours!

Nous nous immergeons trois demi-journées "into the wild" avec nos skis de rando. Nous parcourons forêts, lacs et clairières aux sorties des routes pour accéder à des cols situés entre des sommets encore très hauts au-dessus de nos têtes. Nous faisons des dénivellés non négligeables: 800m pour Healy Pass, 700m pour Burstall Pass et 500 à côté de Lake Louise. Ceux-ci répartis sur des distances d'en moyenne 16 Km en aller-retour. Autrement dit nous explorons ces vastes espaces sous formes de rando nordique. Nous observons les nombreuses traces d'animaux, à l'affût de la moindre trace fraiche qui nous donnerait du palpitant.

Les routes ou pistes sont peu nombreuses, et il n'y a pas de remontées mécaniques (il y a seulement 3 petites stations de ski autour de Canmore: Norquay, Sunshine Village et Lake Louise). Je comprends que si l'on veut faire de la rando avec des descentes pentues et longues telle qu'on la pratique aisément dans les Alpes: soit on se lève aux aurores et on "mange" beaucoup de dénivelé positif, soit on part plusieurs jours en itinérance.

Ah, il existe une troisième option que nous avons fait! On prend les services d'un ou de plusieurs guides au sein d'un groupe. Nous faisons donc un week-end de ski de rando avec les guides James et Mary-Beth (leur site http://yamnuska.com/ ) avec 3 autres personnes. Ils nous font découvrir Surprise Pass ( +880m) aux abords de Lake Louise. Et aussi Crowfoot Mountain (+1200m) "perdue" dans la pampa entre Alberta et British Columbia (BC pour les intimes). Nous goûtons ainsi et avec l'aide du temps, à de la bonne neige poudreuse "ultra" sèche, du jamais vu pour moi jusque là.

Nous faisons des visites de sites touristiques au combien magnifiques, je pense à Moraine Lake à Lake Louise, au pied du Mont temple Et au glacier Athabasca dans les icefields (littéralement, champs de glace) entre Banff et Jasper.

Bien évidemment nous nous plaisons à arpenter les rues de Canmore et de Banff avec ses sources d'eau chaudes, et à manger local! Soit des burgers aux bisons, beufs ou saumon, "poutine" (frites garnies de mozzarella) seulement pour PB! Bon les bières sont comme le pays, trop énormes! En tout cas pour moi, mais les connaisseurs apprécient. Et biensur c'est hockey à la TV, sur internet et à la radio.