Escalade

Aiguille de la Perséverance : Arête sud intégrale

"C'est sans doute la plus belle pointe de toutes les Aiguilles Rouges" écrit Gaston Rebuffat dans ses "100 plus belles". Nous confirmons cette idée.

Son éloignement par rapport aux remontées mécaniques de La Flégère lui donne un aspect sauvage et l'impression de solitude s'installe.

Le caractère vieille voie de l'arête sud rend l'ascension techniquement intéressante. Bien que le passage des grimpeurs ait assainit le rocher, il faut comme le dit Gaston : "essayer de comprendre ce rocher […] il faut chercher, trier, deviner aussi bien dans le cheminement que dans le choix des prises".

Enfin, les longueurs finales sont aériennes et la vue à 360° depuis le sommet couronne le tout.

Ce jour là nous sommes descendus par le couloir de la Persévérance, ce qui est plutôt désagréable. Il serait préférable de poursuivre jusqu'à l'Aiguille des Chamois et de redescendre par la combe de Beugeant.

Faire cette course à la journée "de benne à benne" est sûrement possible à condition de courir. Nous avons préféré bivouaquer dans le cadre idyllique des lacs des Chézerys afin de savourer le coucher du soleil sur le Mont-Blanc, et partir au lever du jour pour prendre le temps de déguster cette ascension.

Course effectuée le 28 Septembre 2014.