Ski de Rando

Passon-Col supérieur du Tour

Le col du Passon depuis le bassin d’Argentière est une classique en ski de rando dans la Vallée de Chamonix. Beaucoup l’emprunte pour redescendre sur le glacier du Tour. Si on ne veut pas faire trop de dénivelé c’est intéressant : 650m de montée pour 1600m de descente!

En ce beau jour de mars, il serait trop dommage de ne pas prolonger le plaisir de l’ambiance de la haute-montagne, des paysages glaciaires et des horizons lointains.

Le départ pour cette rando est toujours difficilement intimiste : on prend une des premières bennes pour le top des Grands-Montets, très vite une bonne descente sur le glacier d’Argentière réveille les sens. On rejoint assez vite la moraine et le départ pour le Passon. Etant assez sèche on commence par du portage sur 50m, on chausse les skis sur 450m, dépassant quelques guidos et leurs clients. On grimpe 150m de couloir facile, bonnes marches et peu raide. Etant assez voir très fréquenté je m’habitue à porter un casque et Guillaume par professionnalisme m’encorde.

Très vite nous sommes au Col, première petite pause et contemplations du paysage! Nous chaussons les skis pour une deuxième et courte descente dans une très bonne neige froide. Nous traversons dans une zone d’ombre qui nous met encore plus en valeur la luminosité sur les montagnes en face de nous, l’Aiguille du Tour et ses satellites. Pas le temps de prendre une photo mais croyez-moi cette beauté naturelle et à couper le souffle! Progressivement se dévoile la face nord du Chardonnet, pyramide conique presque parfaite, majestueuse!

Nous re-peautons, nous traversons le glacier du Tour en direction du Col Supérieur du Tour en laissant les trois dernières personnes à nous précéder, nous nous isolons et nous approchons des parois d’une belle couleur chaude, orangée. Au col, seuls nous pique-niquons. Enfin, presque puisque comme d’habitude les choucas sont toujours présents en montagne à l’heure du déjeuner.

Le panorama est dément! Encore quelques efforts, quelques mètres et nous arrivons sous l’Aiguille du Tour. Et voilà, c’est parti pour la descente! Elle est longue, elle est belle. La neige est froide  soufflée au début, s’en suit une couverture de fraiche un peu compacte sur fond dure, la fin sans surprise est une neige de printemps entre les varosses.

Bon timing, nous arrivons à Trient et nous prenons encore le temps de contempler cette Vallée autour d’un thé avant de prendre le bus de retour pour Vallorcine.

Julie

Passon-Col Sup Tour (1) Passon-Col Sup Tour (2) Passon-Col Sup Tour (4) Passon-Col Sup Tour (3) Passon-Col Sup Tour (5) Passon-Col Sup Tour (6) Passon-Col Sup Tour (7) Passon-Col Sup Tour (8) Passon-Col Sup Tour (9) Passon-Col Sup Tour (10) Passon-Col Sup Tour (11) Passon-Col Sup Tour (12) Passon-Col Sup Tour (13) Passon-Col Sup Tour (14) Passon-Col Sup Tour (15) Passon-Col Sup Tour (16) Passon-Col Sup Tour (17) Passon-Col Sup Tour (18) Passon-Col Sup Tour (19) Passon-Col Sup Tour (20)